Fibromyalgie-Partage
Bienvenue Invité

Après inscription, la réception d'un mail vous permet d'activer votre compte.
Une présentation correcte vous permettra d'avoir accès au forum complet.
Pour cela, il suffit d'aller dans "présentations des membres", puis cliquer sur nouveau,
de mettre votre pseudo en titre du message et d'y raconter un peu de vous.

Merci d'avance.

Comment la fibromyalgie pousse vers la pauvreté: on en parle à Mons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment la fibromyalgie pousse vers la pauvreté: on en parle à Mons

Message par Manue le Dim 18 Déc - 15:00

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20161212_00929449/comment-la-fibromyalgie-pousse-vers-la-pauvrete-on-en-parle-a-mons a écrit:




Comment la fibromyalgie pousse vers la pauvreté: on en parle à Mons

Accueil
>Toute l'actualité en direct
>Régions - lundi 12 décembre 2016 13h09 - Ugo PETROPOULOS




.
Etre atteint d'une maladie invalidante entraîne des difficultés financières. C'est particulièrement vrai pour les patients atteints de fibromyalgie. Une maladie sans symptômes visibles et encore stigmatisée. Une conférence fait le point ce soir à Mons.
Au début du mois de décembre, on apprenait que la ministre de la santé Maggie de Block décidait de réduire drastiquement les remboursements de kinésithérapie pour les personnes atteintes de fibriomyalgie. Le nombre de séances remboursées passera de 60 séances de 30 minutes à 18 séances de 45 minutes.

De quoi faire hurler les patients atteints de ce syndrôme qui serait causé par un dysfonctionnement du système nerveux central. Les personnes atteintes de fibromyalgie sont dans une sorte d'état grippal permanent. La fibromyalgie se manifeste par des douleurs diffuses, un sommeil non récupérateur et de la raideur musculaire. D'autres symptômes peuvent parfois les accompagner. Ils sont variables d'une personne à l'autre et en intensité.

Cette décision de la ministre de la santé risque d'accentuer les difficultés financières des personnes atteintes de fibriomyalgie. C'est justement le thème d'une conférence organisée ce lundi soir à Mons, par l'association Focus Fibromyalgie Belgique.



Publicité



Peu d'avenir professionnel

Et ces problèmes d'argent commencent avec la difficulté de continuer à travailler. Les arrêts maladie s'enchaînent, se prolongent, l'employeur s'impatiente et pousse son salarié trop souvent absent vers la sortie. La personne tombe alors sur la mutuelle et la pension-invalidité ou sur le chômage, peut faire des allers-retours entre les deux...

C'est ce qu'a connu Annie Pirmez, vice-présidente de Focus Fibromyalgie et atteinte du syndrôme. Travaillant dans le milieu hospitalier, elle est de plus en plus absente de son travail. Elle finit par être mise à la pension pour "inaptitude physique". A l'époque, on ne parle pas de fibromyalgie. Commence un parcours du combattant, pour comprendre ce qu'il se passe: "pour moi ce n'était pas possible de rester comme ça, je devais savoir ce qu'il m'arrivait.

Un spécialiste finit par mettre un mot sur ses maux. C'était il y a plus de 20 ans. Mais aujourd'hui, même si on parle plus de la fibromyalgie, ses victimes continuent d'être stygmatisées. "On est considéré comme des paresseux, des fainéants...C'est quelque chose qui revient souvent dans les réunions que l'on organise avec des personnes atteintes".

Des malades stygmatisés

Si le syndrôme peut détruire une carrière professionnelle, il peut aussi être destructeur dans la vie privée. "On a des phases où on se sent mieux et où on se dit que l'on sortirait bien pour faire quelques courses..." Et la crainte est alors de tomber sur une connaissance qui vous sortirait un fameux "tiens, t'es pas malade aujourd'hui?" Du coup, certains préfèrent se terrer chez eux.

Plus grave encore, des couples explosent à cause de ces maux inexpliqués. "La maladie touche plus de femmes que des hommes. Parfois l'homme s'impatiente, en a ras-le-bol de ces douleurs et s'en va". Isolant du coup la femme qui se retrouve un peu plus exposée à la précarité financière.

Même si on parle plus de la maladie aujourd'hui, la comprendre et la faire accepter reste un combat de tous les jours. La diminution du remboursement des séances de kinésithérapie en est la dernière illustration.

Les difficultés financières d'une personne atteinte de fibromyalgie, conférence ce soir à 18h30 à l'auditorium de l'IESPP. Boulevard Kennedy 2, 7000 Mons.
avatar
Manue
Clique des Singes
Clique des Singes

Messages : 939
Date d'inscription : 19/04/2016
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la fibromyalgie pousse vers la pauvreté: on en parle à Mons

Message par cadum le Dim 18 Déc - 15:07

Gné ? facture Gné ?

mauvaise nouvelle pour nos amies belges !
avatar
cadum
Clique des Singes
Clique des Singes

Messages : 760
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum